-->
FR

Davantage de conversion grâce à l’optimisation du moteur de réservation

Hotel Spider
Fonctionnalités | 23 mai 2022

Plus de réservations directes, moins de paiements de commissions et des coûts de distribution globalement réduits. En tant qu’hôtelier, ces objectifs figurent probablement en tête de vos priorités.

Mais comment savoir si vous avez choisi la bonne voie pour atteindre ces objectifs ? 

 

Le taux de conversion (TC) de votre site Web et de votre moteur de réservation est à ce sujet un indicateur capital.  

 

En gros, plus il est élevé, plus votre site Web fonctionne bien.  

 

Mais qu’est-ce qu’un « bon » taux de conversion pour les hôtels ? Et comment pouvez-vous procéder pour l’améliorer ? 

 

Dans ce livestream, Maria Perez, Marco Baurdoux et Elisha Schoppig abordent ces questions, et bien plus encore, autour du thème du taux de conversion.  

 

Vous y trouverez un aperçu des aspects les plus importants et des conseils pratiques qui vous aideront à améliorer votre TC.  

 

Qu’est-ce qu’un taux de conversion ? 

 

Le taux de conversion désigne la capacité de votre site Web, notamment de votre moteur de réservation (Internet Booking Engine - IBE), à « convertir » les visiteurs en clients payants.  

 

Pour déterminer le TC, divisez le nombre de réservations directes par le nombre de visiteurs du site Web ou de le moteur de réservation. Il est important que ces chiffres soient tous deux mesurés sur une même période, par exemple un mois ou un trimestre.  

 

Voici un exemple : Sur une période d’un mois, le site Web de l’hôtel Waldsee enregistre 1 000 visiteurs. Sur la même période, 35 réservations directes sont enregistrées. La formule permet de calculer un taux de conservation de 3,5 % pour le site Web.  

 

Quel est un « bon » taux de conversion ? 

 

Plus votre TC est élevé, mieux c’est. Mais quand peut-on vraiment dire qu'il est « bon » ? Il est difficile d'y apporter une réponse définitive.  

 

Selon 80 Days, le TC moyen des sites Web d’hôtel est d’à peine 2 %. Les moteurs de réservation obtiennent en moyenne un bon taux de 3,5 %. Mais les données montrent aussi qu’il ne s’agit que de valeurs indicatives très approximatives. Les taux de conversion varient considérablement d’un hôtel à l’autre et d’un marché à l’autre. L’appartenance à une chaîne ou le type de moteur de réservation ont également un impact sur le TC.  

 

La prise en compte de ces chiffres vous aidera à analyser vos frais de publicité. Si vous connaissez le nombre de réservations directes générées par votre site Web, vous pouvez calculer les coûts d’acquisition par client. Pour ce faire, il convient de prendre en compte les coûts du moteur de réservation, de votre site Web, des annonces éventuellement placées et d’autres.  

 

 

 

La première étape vers un taux de conversion plus élevé : collecter et analyser les données 

 

Pour optimiser votre TC, vous avez besoin de données sur le site Web. Pour cela, il est essentiel d'effectuer vous-même la collecte, l'évaluation, afin de bien comprendre. Google Analytics est un excellent outil à cet effet. Créez votre compte et liez-le à votre site Web et à votre moteur de réservation. Une fois que c’est fait, le système collecte les données de votre site Web et les traite de manière transparente.  

 

Vous pouvez désormais obtenir facilement des réponses à des questions telles que : 

  • Combien de fois votre site Web a-t-il été visité ? 
  • Combien de temps les visiteurs restent-ils sur le site Web et sur chaque sous-page ? 
  • Comment les visiteurs cliquent-ils sur le site ? 
  • Où passent-ils plus ou pas de temps ? 

 

Vous obtiendrez ainsi des informations importantes sur la manière dont les visiteurs utilisent votre site Web et sur les points à optimiser.  

 

Revenons à l’hôtel Waldsee de notre exemple. Le site Web de cet établissement a un TC global de 5 %. Ce chiffre à lui seul est déjà intéressant. Mais une analyse plus détaillée rendra cela encore plus révélateur.  

 

En y regardant de plus près, nous constatons que sur les 1 000 visiteurs, 650 se retrouvent sur le moteur de réservation, pour les 35 réservations directes. Ce qui signifie que le moteur de réservation obtient un TC de 5,3 %. 

 

En creusant davantage, nous voyons combien de visiteurs accèdent via un ordinateur de bureau ou un appareil mobile (par ex. smartphone, tablette). Ici aussi, il est possible de déterminer un TC. S’il y a de grandes différences entre les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles, il devient clair où il y a plus de besoins d’optimisation. Les données d’Adobe montrent que ces deux canaux sont extrêmement importants. Elles indiquent qu’actuellement 52 % des recherches de voyage et 21 % des décisions d’achat se font via des appareils mobiles.  

 

Conseils pratiques pour optimiser votre taux de conversion 

 

Si vous cherchez de l’inspiration pour optimiser le processus de réservation, faites un tour dans les OTA. Depuis des années, ils améliorent continuellement leur système et la disposition de leur contenu afin d’offrir aux utilisateurs l’expérience de réservation idéale. Cela devrait également être votre objectif, car plus le processus est simple et rapide, plus les clients sont nombreux à le finaliser.  

 

Savez-vous combien de clics sont nécessaires pour effectuer une réservation directe sur votre site Web ? Si vous ne le savez pas, faites un essai. Suivez toutes les étapes en mode visiteur de votre site, et faites preuve d’esprit critique. Si vous avez des difficultés à un niveau, il en va certainement de même pour vos clients. Réfléchissez donc à la façon de remédier à ce problème.  

 

Vous pouvez également vous référer aux conseils suivants pour continuer à augmenter votre TC.  

• Des images attrayantes : Les photos de votre hôtel doivent être bien claires et présenter votre établissement sous son meilleur jour. Elles doivent donner envie aux visiteurs du site Web de séjourner chez vous. L’investissement dans une séance photo professionnelle en vaut la peine.  

 

• Des descriptions brèves et captivantes : Fournissez des informations pertinentes sur votre hôtel, vos chambres et vos services, mais tâchez d'être concis.  

 

• Langue et devise : Facilitez la tâche aux clients internationaux en proposant différentes options de langue et de devise dans le moteur de réservation.  

 

• Des noms de chambres et de suites faciles à comprendre : Les titres originaux peuvent paraître intelligents, mais ils peuvent prêter à confusion. Lorsque les clients ne comprennent pas de quoi il s’agit, ils ne réservent pas.  

 

De meilleures conditions sur le site Web : Récompensez vos clients qui réservent directement en leur proposant de meilleurs prix, conditions ou des services supplémentaires, par exemple le petit-déjeuner inclus ou l’annulation gratuite.  

 

• Demandez conseil à vos partenaires : Les fournisseurs de technologie se feront le plaisir de vous fournir des informations, des données et des conseils utiles. L’équipe de Hotel-Spider répond par exemple à toutes les questions sur l’optimisation des sites Web et des moteurs de réservation.  

 

• Essayez, essayez et essayez encore : Essayez ces conseils et observez comment votre TC évolue. Essayez différentes photos, textes et conditions. Vous découvrirez ainsi ce qui a plus de succès auprès de vos clients et pourrez augmenter votre TC progressivement.  

 

Dès que vous commencerez à mettre en œuvre ces suggestions, votre TC évoluera positivement. Vous devez prendre en compte à la fois le moteur de réservation et le site Web.  

 

Bien que le moteur de réservation semble plus « petit » par rapport au site Web, il est d’une importance énorme. La meilleure visibilité en ligne ne vous apportera rien si le processus de réservation est maladroit et lourd.  

 

Travaillez donc de manière ciblée sur ces deux éléments. Vous aurez alors de bonnes chances d’atteindre, voire de dépasser, les 2 % de TC habituels dans le secteur.  

Abonnez-vous à notre newsletter
Lorsqu’il s’agit de grands sujets de débat dans l’hôtellerie, à quoi pensez-vous en premier ? Le débat sur la parité des taux vient certainement en première position. Depuis des années, ce sujet déchire les tribunaux de nombreux pays et les hôteliers eux-mêmes.
Fonctionnalités | 19 avr. 2022
Les systèmes de gestion de propriété (PMS) sont un point de départ pour le décollage numérique, mais qui entretiennent encore une grande confusion. Dans cet article de notre partenaire Rebagdata AG, nous examinons les positions des modèles basés sur serveur, sur le cloud ou hybrides dans le PMS.
Fonctionnalités | 4 avr. 2022
La popularité des sites de méta recherche auprès des voyageurs n’est plus un secret depuis longtemps. Mais comment pouvez-vous mettre profit cette tendance pour votre hôtel ?
Fonctionnalités | 28 juin 2022

Cookies

Ce site web utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de nos cookies. En savoir plus